Le Devoir - Les délais poussent les entreprises vers l'illégalité